Un(e) psychologue est formé(e) aux sciences humaines, diplômé(e) en psychologie par l’université après avoir effectué un Master II (Bac + 5 en psychologie) ou un doctorat (Bac + 8).

L’usage du titre professionnel de psychologue est réservé aux personnes titulaires de ce diplôme et protégé par la loi n°85-772 du 25 juillet 1985. En application de l’article 57 de la loi 2002-303 du 4 mars 2002, le(a) psychologue est tenu d’enregistrer ses diplômes à la préfecture du département (DDASS) de sa résidence professionnelle.

Le(a) psychologue est formé(e) par divers courant théoriques et pratiques à l’analyse des faits psychiques individuels et collectifs par les rapports entre la vie psychique et les comportements. Son objectif principal est le traitement évolutif et réorganisateurs au travers d’une démarche professionnelle propre afin de promouvoir l’autonomie et le développement de la personne. Le travail du (de la) psychologue est de mettre en évidence la demande et d’expliquer les troubles, situations, comportements ou symptômes empêchant toute personne d’évoluer de façon positive dans sa vie. Il(elle) a pour objectif d’accompagner le patient vers un mieux-être face aux difficultés qu’il rencontre.

Les principales compétences du (de la) psychologue sont l’évaluation psychologique, l’entretien psychologique, le conseil/soutien/accompagnement, l’information et orientation vers des solutions adaptées. Il (elle) peut entreprendre ou participer à des travaux de recherche et de formation.

Psychologue/ Psychiatre: deux professions pouvant être complémentaires, difficiles à différencier.

Le(la) psychiatre est formé(e) aux sciences de la vie dans le cadre d’un cursus d’études médicales rattaché à l’ordre des médecins, il(elle) s’inscrit dans une démarche catégorielle afin de poser un diagnostic permettant d’identifier une catégorie de troubles mentaux. Psychiatre et psychologue écoutent le patient. Le(la) psychologue écoute en premier lieu le discours et le fonctionnement psychique, le(la) psychiatre écoute en premier lieu le corps et son fonctionnement. Le (la) psychiatre est un médecin (une docteresse) qui soigne le patient au niveau biochimique du cerveau à travers les médicaments, le (la) psychologue n’a pas vocation à en prescrire. L’action du médecin (de la docteresse) est confrontée à l’urgence diagnostique pour rétablir un équilibre au niveau de la santé de la personne, l’action du(de la) psychologue peut se dérouler quant à elle dans la durée, pour rétablir un équilibre au niveau psychique et moral.